Se connecter
News
Seize doublettes s'affrontent à Pen Ar Créac'h

Seize doublettes s'affrontent à Pen Ar Créac'h

il y a 11 mois

Toute l'association

"Le télégramme du 28 septembre "

Seize doublettes s'affrontent à Pen Ar Créac'h
Le comité départemental du Finistère de pétanque avait désigné l'Amicale des pétanqueurs de Pen-ar-Créac'h pour organiser, jeudi, le troisième concours officiel de l'année destiné aux plus de 55 ans. Seize doublettes ont répondu à l'appel, dont neuf du club local. Les conditions atmosphériques favorables ont permis de disputer les quatre parties dans une très bonne ambiance et dans un esprit de grande sportivité. LES RÉSULTATS : 1. Loïc Broudin et Alain Jaouen (équipe non homogène) ; 2. François Gourmelon et Ismaël Pinéro (Gouesnou) ; 3. Pascal Leclerc et Fernando Suarez (Moulin-Blanc) ; 4. Christian Jestin et Joël Séné (équipe non homogène) ; 5. Raymonde et René Roudaut (Pen-ar-Créac'h).
 

Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Partenaires

Le bon sens enfantin !!!

  

Petit Pierre rentre de l'école et dit à son père :
 - Papa, je dois faire un devoir sur la politique et expliquer le Fonctionnement du gouvernement. Peux-tu m'expliquer ?
 - Rien de plus facile (dit le père), il suffit de comparer la société à notre famille. Tu vois, moi je ramène l'argent, je suis Capitaliste. Ta mère, gère le ménage et fait les dépenses, elle est le Gouvernement. La bonne, qui travaille pour nous, est la Classe ouvrière. Toi, tu es Le Peuple et ton petit frère de quatre mois est la Génération future

- As-tu compris ?
- Je pense, Papa.
La nuit Petit Pierre est réveillé par son petit frère qui pleure et hurle. Il se lève et constate que son petit frère a besoin d'être changé, sa couche étant pleine... Il se rend dans la chambre de ses parents et tente en vain de réveiller sa maman qui dort profondément
Voulant alors réveiller son père, il constate que celui-ci n'est pas dans le lit. Il le cherche, le voit dans le lit de la Bonne et va se recoucher.
Le lendemain, au petit déjeuner, Petit Pierre dit à son père :
- Tu sais Papa, j'ai tout compris !
- Ah oui, et qu'as-tu compris ?
C'est très simple, j'ai compris que le Capitalisme baise la Classe Ouvrière pendant que le  Gouvernement roupille, restant sourd aux appels du Peuple laissant la Génération Future dans la merde !

Calendrier

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.

PHOTOS

concours 24052018concours 24052018concours 24052018concours 24052018concours 24052018

RÉSULTATS

Aucun résultat à afficher.